gnb content footer

home

Sur la Corée

La vie en Corée

Religions

Religions

Religions

En Corée, depuis le chamanisme, le bouddhisme, le confucianisme, le christianisme jusqu’à l'islam, les religions coexistent sans aucune tension. Selon les statistiques de 2005, 53% de l'ensemble de la population coréenne a une religion. Selon une enquête de 2008, il y a plus de 510 confessions et sectes religieuses locales et étrangères en Corée. La philosophie des Coréens est profondément enracinée dans le bouddhisme et le confucianisme. Plus de la moitié des sites du patrimoine culturel et des biens culturels coréens ont des liens avec le bouddhisme et le confucianisme. Le bouddhisme a été introduit en 372. Des dizaines de milliers de temples se trouvent dans tout le pays et le nombre de disciples dépasse celui des autres religions.
0303yj-2.jpg

Le nombre de croyants selon des religions




Le confucianisme était la religion d'État de la dynastie Joseon (1392-1910). Il est plus proche d’un code de conduite éthique que d’une religion. Le confucianisme met l'accent sur la loyauté, la piété filiale et la vénération des ancêtres. Se réclamant de la pensée confucianiste, les gens ont cru que les ancêtres décédés affectent le succès des descendants. Cela a entraîné la coutume d’enterrer les ancêtres au bon endroit. De fait, on peut souvent remarquer des tombeaux somptueux situés à un endroit bien ensoleillé à la montagne. Mais récemment, la tradition de sépulture disparaît petit à petit et les crémations sont de plus en plus nombreuses.

Religion_Korean_Life_01.jpg

Eglise Jeongdong Jeil La première église protestante, située à Jeongdong, Séoul.


Lotus Lantern Festival. The festival celebrates the birth of Shakyamuni Buddha on the 8th day of the 4th lunar month.

La parade des lanternes Au 8 avril lunaire, on célèbre l’anniversaire de Bouddha avec la parade des lanternes.



Le catholicisme a été introduit par des ambassadeurs qui ont se sont rendus à Pékin à la fin de la dynastie Joseon et par des prêtres qui s’étaient introduits clandestinement en Corée. Les missionnaires ont été persécutés dans les premiers temps mais, par la suite, cette religion occidentale s’est rapidement propagée dans la population. La Corée a eu de nombreux martyrs et elle est le quatrième pays au monde qui a le plus de saints.

Le protestantisme s’est également répandu dans tout le pays à travers des écoles et des hôpitaux à la fin de la dynastie Joseon. Il existe beaucoup d’universités, de lycées et de collèges qui enseignent l'esprit chrétien. Il y aussi plusieurs hôpitaux chrétiens.

Religion_Korean_Life_03.jpg

L’intérieur de la cathédrale de Myeongdong, à, Séoul.


The Seoul Central Mosque in Itaewon, Seoul

La mosque centrale située à Itaewon, Séoul.



A part ces religions, les religions autochtones telles que le cheondoïsme, le bouddhisme won et le daejongisme se sont engagées dans un travail missionnaire dans le pays. Le cheondoïsme provient du Donghak, mouvement de paysans lancé au 19e siècle. Sa philosophie, innaecheon, qui veut dire l’homme est le ciel et toutes les personnes sont égales par principe, a eu grand impact sur la modernisation du pays. Le daejongisme est dédié au fondateur de la nation coréenne, Dangun, le légendaire dieu-roi. En 1955 l’association des églises islamiques a été fondée pour la première fois en Corée et le premier imam (chef de culte musulman) coréen a été élu. En 1967 la Fédération musulmane de Corée a été instituée et exploite depuis plus de 60 églises dans le pays. La Corée du Sud compte 100 000 croyants musulmans. Certaines personnes croient toujours que le chaman peut prédire l'avenir et guérir les âmes des morts et il y a aussi des gens qui rendent visite à l’astrologue oriental avant de lancer une affaire ou de se marier.

Mots clefs

http://french.korea.net/AboutKorea/Korean-Life/Religion

URL Copier

Service apparenté Division des contenus et de la communication internationale,  Contactez-nous