gnb content footer

home

Gouvernement

Constitution et gouvernement

Constitution

Constitution

Constitution

Le 17 juillet 1948, la première Constitution de la République de Corée fut adoptée. Alors que la nation a dû faire face à des bouleversements politiques dans la poursuite de son développement démocratique, la Constitution fut amendée neuf fois. Le dernier amendement date du 29 octobre 1987. upheavals in pursuit of democratic development, the Korean Constitution has been amended nine times, the last time on October 29, 1987.      

 

Manuscrit de la première constitution de la république de Corée  (avec l'autorisation du Musée de l'Université de Corée)

L'actuelle Constitution représente un développement majeur en direction d'une démocratie à part entière. Si certains domaines sont en cours de révision, un nombre important de transformations ont déjà été observées. Ainsi de la limitation du pouvoir présidentiel, du renforcement du pouvoir législatif et des mesures permettant de respecter les droits de l'homme. En particulier, la création d'une nouvelle Cour constitutionnelle indépendante, laquelle a largement fait ses preuves, joue un rôle non négligeable dans l'établissement d'une Corée plus démocratique et plus libre.

La Constitution se compose d'un préambule, de 130 articles et de six amendements supplémentaires. Elle se divise en dix chapitres : les dispositions générales, les droits et devoirs des citoyens, l'Assemblée nationale, le pouvoir exécutif, les tribunaux, la Cour constitutionnelle, les élections, les administrations locales, l'économie et les amendements à la Constitution.

Les principes de base de la Constitution coréenne sont la souveraineté du peuple, la séparation des pouvoirs, la poursuite d'une unification pacifique et démocratique entre le Sud et le Nord, la participation à la coopération et à la paix internationales, le pouvoir de la loi et la responsabilité de l'Etat dans la promotion du bien-être.

Les amendements à la Constitution requièrent une procédure spécifique, différente du domaine de la législation. Seuls le Président de la République ou la majorité de l'Assemblée nationale peuvent proposer un amendement constitutionnel. Celui-ci nécessite à la fois l'agrément de l'Assemblé nationale, mais aussi d'un référendum. Il doit recevoir le soutien de deux tiers ou plus des parlementaires et avoir recueilli, au cours du référendum national, plus de la moitié des votes en sa faveur, à condition que la moitié au moins des électeurs se soient déplacés pour voter.

http://french.korea.net/Government/Constitution-and-Government/Constitution

URL Copier

Service apparenté Division des contenus et de la communication internationale,  Contactez-nous