gnb content footer

home

Pages d'actualité

People

People

Juno Hair: un empire dédié à la beauté et au bien-être

Les êtres humains sont en perpétuel quête de la beauté, plus que de tout autre chose, quel que soit l’âge ou l’origine. De nos jours, les gens accordent une importance démesurée à leur apparence personnelle. Avec l’urbanisation croissante et l’augmentation du niveau de vie, les gens se préoccupent de plus en plus de leur aspect extérieur.

L’apparence fait l’objet d’un débat continuel. En effet, l’on peut certes s’interroger sur le fait de vouloir se mettre en valeur à tout prix et se demander s’il s’agit d’une bonne chose. Mais, il n'en reste pas moins vrai qu’un aspect soigné est souvent considéré comme l’un des meilleurs atouts pour promouvoir son image. Qui n’a jamais rêvé d’aller chez le coiffeur ou chez la pédicure et la manucure pour se faire pomponner des pieds à la tête, à la recherche de l’équilibre parfait entre décontraction et sophistication?

Il existe un endroit au monde où ce rêve devient réalité. Il s’agit d’un salon de beauté situé à Cheongdam-dong à Gangnam, l’un des quartiers les plus chics et les plus onéreux de Séoul. Avenue Juno, l’un des plus grands salons de beauté du pays, est le magasin phare de Juno Hair et propose une large gamme de soins pour se faire une beauté de pied en cap.

청담동의 애브뉴 준오 매장 (사진: 준오헤어)

Vue extérieure d’Avenue Juno à Cheongdam-dong (photo publiée avec l’aimable autorisation de Juno Hair).


Ouvert en 2006, Avenue Juno est tout d’abord un salon de coiffure et un institut spécialisé dans le soin du cheveu et du cuir chevelu. Mais, c’est aussi un véritable temple voué à la beauté et au bien-être qui offre un large gamme de soins, qu’il s’agisse de manucure, de maquillage et de spa. Outre la qualité et la diversité des prestations, la décoration intérieure du bâtiment témoigne de l’engagement et de l’amour du métier qui caractérisent le personnel de la Maison Juno. Avenue Juno n’est seulement un salon de coiffure, mais c’est aussi un endroit où les client(e)s se sentent bien et peuvent se détendre. C’est l’un des concepts phares de la marque. Au rez-de-chaussée, trône sur une table une gigantesque machine à café. Les clients peuvent déguster un café latte et lire un livre tout en attendant leur tour. La terrasse extérieure nichée au 5ème étage accueille des spectacles et des fêtes.

에브뉴준오에 헤어 (좌, 위), 메이크업 (우, 위), 스파 (좌, 아래) 서비스 시설과 편안히 대기할 수 있는 공간 (우, 아래)이 마련되어 있다. (사진: 준오헤어)

Avenue Juno dispose des meilleurs équipements dédiés à la beauté, notamment un salon de coiffure (à gauche, en haut), les maquilleurs professionnels (à droite, en haut), un spa (à gauche, en bas) et de très confortables salles d’attente avec des canapés très accueillants (à droite, en bas) (photo publiée avec l’aimable autorisation de Juno Hair).


Or, Junon est la dénomination latine de la déesse grecque Hera. Epouse de Jupiter dans la mythologie grecque, zeus en latin, elle est la déesse du mariage. C’est une divinité associée à la beauté car elle est réputée pour sa recherche de la beauté parfaite, comme pour son assurance et sa prestance.

준오헤어의 강윤선 대표 (사진: 전한 기자)

Kang Yun-seon, PDG de la Maison Juno Hair (photo: Jeon Han)


Kang Yun-seon qui dirige la société a entièrement conçu l’architecture intérieure de l’institut Avenue Juno. C’est exactement ce dont elle rêvait quand qu’elle a ouvert son premier salon en 1982. Il se situait à Donam-dong, un quartier pas aussi animé et branché que Cheongdam-dong Cela fait 20 ans maintenant qu’elle a décidé de se concentrer sur la gestion de son entreprise, confiant ce faisant l’accueil de la clientèle à ses collaborateurs. Elle emploie aujourd’hui environ 2700 salariés dans 92 salons répartis dans le monde entier mais elle dirige les activités de son entreprise. Juno Hair peut compter sur la loyauté et la fidélité de ses employés, ce dont témoigne la faible rotation du personnel.

Korea.net a rencontré Mme Kang pour en savoir plus sur le secret de sa réussite à la tête de Juno Hair.

- Vous avez un emploi du temps plus que chargé, avec votre entreprise, les conférences que vous donnez à l’université et votre participation au programme Mécénat dans le cadre duquel les entreprises sponsorisent les arts. D’où vous vient toute cette énergie?

Je fais ce que j’aime et j’aime ce que je fais. C’est certainement là que réside mon secret. Je ne suis pas obligée de le faire et je ne travaille pas sous les ordres d’autres personnes. C’est ce que je trouve intéressant et passionnant.

- Pourquoi avez-vous choisi l’industrie de la beauté?

J’étais relativement jeune. Un jour que je me trouvais chez le coiffeur, une passante est entrée pour demander à la patronne si elle pouvait laisser ses sacs de courses pour deux heures. La patronne a refusé sans hésiter. Quel dommage! J’ai tout de suite pensé qu’elle aurait pu devenir une cliente fidèle et que c’était une belle opportunité manquée. Savoir communiquer avec la clientèle n’a rien de scientifique et ce n’est pas non plus un défi considérable. C’est tout simplement une question d'écoute et de chaleur humaine. Il s’agit en effet de prendre soin les uns des autres.

C’est qui m’a incitée à monter ma propre entreprise. Plus tard, j’ai décidé d’apprendre la coiffure, parce qu’il est préférable d’en maitriser l’un des domaines pour exercer dans le milieu de la beauté. Ainsi, c’est en 1982 que j’ai ouvert mon propre salon de coiffure, le premier Juno Hair, à Donam-dong, dans le quartier de Seongbuk-gu. Je n’avais pas assez d’argent pour diriger mon affaire et je devais rembourser mes traites au jour le jour. J’aimais beaucoup prendre soin de ma clientèle, parler à des personnes différentes tous les jours et les rendre plus belles. A cette époque, j’aurais voulu arrêter le temps. J’avais l’habitude de raccompagner les dernières clientes jusqu’à la station de bus ou de métro la plus proche.

- Vous avez dû surmonter de nombreuses épreuves et difficultés. Comment avez-vous réussi à vous motiver tous les jours face à ces problèmes?

Je me suis toujours fixée des objectifs très précis. J’ai peut-être traversé des épreuves par le passé, mais je suis allée de l’avant et je les ai très vite oubliées. Je suis rarement déçue ou découragée. Si vous avez un but clair et une détermination inébranlable, vous vous concentrerez davantage sur votre projet et sur l’objectif que vous souhaitez atteindre. Et c’est de cette façon que vous parvenez à passer ce cap. Personnellement, quand je suis stressée, je parle beaucoup avec mes employés. Je me souviens alors des espoirs qu'ils ont fondés en travaillant ici et je suis à nouveau gonflée à bloc, prête à relever le prochain défi.

- Vous conseillez à votre personnel de lire. C’est l’une des caractéristiques du fait de travailler à Juno. Pourquoi prenez-vous autant soin de l’épanouissement de vos employés comme de leur instruction?

Lire en famille est pour moi très important, c'est ce que je voulais partager. Je ne suis pas issue d’une famille aisée. Quand mes parents partaient travailler, je restais seule à la maison à lire. La lecture, en effet, vous permet de réfléchir et de méditer. Elle développe votre compréhension. C’est un moyen qui ne demande pas beaucoup d’efforts mais qui vous inspire des idées nouvelles et recharge vos batteries. Il faut lire pour comprendre ce que veulent les clients.

"직원들의 성장 과정을 지켜보는 순간이 가장 행복하다"고 말하는 강윤선 대표. (사진: 전한 기자)

«Je suis très heureuse de voir mes employés s’épanouir» (photo: Jeon Han).


Le dernier samedi du mois, mon personnel tient un club de lecture. Ils se réunissent pour débattre du livre qu’ils ont tous choisi de lire au cours du mois. Ils échangent les idées qui leur sont venues à l’esprit en lisant et discutent de la façon dont ces idées et concepts novateurs pourraient être appliqués aux prestations que nous procurons.

Au début, ils se plaignaient beaucoup. Les salons de coiffure sont des lieux où évoluent des professionnels de la coiffure. Mais ce ne sont pas nécessairement des personnes qui aiment lire. Cependant, je suis obstinée et c’est l’une de mes qualités. Cela fait 20 ans maintenant que ce programme de lecture et de discussion est organisé. Aujourd’hui, les employés sont de plus en plus nombreux à apprécier ces nouvelles habitudes littéraires. En effet, ils ont acquis une plus grande assurance et sont plus à l'aise pour parler avec les gens. Quand ils évoquent l’avenir de la compagnie, ils sont investis d’un certain esprit de corps. De plus, les employés débordent d’idées nouvelles, ce qui contribue à renforcer la qualité de notre service.

- Le secteur de l’esthétique se caractérise par la rotation très élevé de son personnel. Cependant, un grand nombre d’employés travaillent depuis longtemps pour la Maison Juno. Quel est votre secret?

Nous avons environ 300 employés qui travaillent pour nous depuis plus de dix ans et plus de 200 d’entre eux perçoivent plusieurs centaines de millions de won par an. Ils sont formés à l’encadrement et développent leurs compétences en termes de service à la clientèle. Ils suivent la tendance dans le domaine de l’esthétique et assistent à des cours pour apprendre à diriger une entreprise à l’Academie Juno, notre société de gestion. Les programmes proposés semblent être source de motivation et avoir fait naître en eux de nouvelles aspirations. J’ai entendu dire qu’ils y acquéraient une vision de leur métier et leur fidélité à notre société en est renforcée. Personnellement, quand je les vois s'épanouir, je suis comblée. Rien ne me procure une plus grande satisfaction.

에브뉴 준오 직원들이 헤어 관리에 집중하고 있다. (사진: 전한 기자)

Le personnel d’Avenue Juno est entièrement dévoué à la clientèle (photo: Jeon Han).


- Tout le monde est en quête de beauté, quel que soit l’âge et l’origine. Ajouté à la popularité de certains feuilletons ou spectacles pop ou hip-hop dans le monde, cela a-t-il une influence sur les demandes exprimées par votre clientèle étrangère?

En effet, on accueille de plus en plus de clients étrangers. Nous avons ouvert un salon à Myeongdong qui est de plus en plus fréquenté par une clientèle d’origine chinoise, plus que dans nos autres établissements. Par le passé, les clients internationaux venaient accompagner d’un guide ou d’un traducteur mais actuellement, on constate qu’ils sont plus nombreux à savoir ce qu’ils veulent et à pouvoir s’exprimer en coréen.

- Quel est l’avenir de Juno Hair ?

Tout d’abord, une nouvelle académie Juno sera bientôt construite près de notre salon Avenue Juno. Il s’agira d’un institut de formation pour pour des professionnels de la coiffure. Nous avons aussi l’intention d’élargir nos programmes de formation pour proposer des cursus destinés à ceux qui possèdent peu de connaissance dans le domaine de la beauté, ainsi qu’aux étudiants internationaux. En septembre, Juno Hair ouvrira son premier salon à Hanoi au Vietnam et ce sera un véritable complexe dédié à la beauté.

"다시 태어나도 미용 일을 선택하겠다"는 강윤선 대표. (사진: 전한 기자)

«Si je devais revenir sur terre, je choisirais encore le secteur de la beauté» (photo: Jeon Han)


- Depuis 37 ans, vous travaillez dans le domaine de la beauté. Quel sens donnez-vous à ce terme?

C’est toute ma vie, tout simplement. Si j’avais la chance de revenir sur terre, je choisirais à nouveau de travailler dans le secteur de la beauté. .

*Veuillez chiquer ici pour consulter le site internet de Juno Hair: http://www.junohair.com 

Rédaction : Lee Seung-ah (slee27@korea.kr) pour Korea.net
Version française : Alexia Griveaux Carron

Mots clefs

http://french.korea.net/NewsFocus/People/view?articleId=118945

URL Copier

Liste

Service apparenté info@korea.net,  Contactez-nous