gnb content footer

home

Pages d'actualité

Politiques

Politiques

La Présidente fait une proposition en trois volets à Pyongyang

Le 18 mars, c’est à Dresde que la Présidente Park qui achevait sa visite d’Etat en Allemagne a présenté à la Corée du Nord Nord un plan en trois étapes pour parvenir à la réunification de la péninsule coréenne.

En effet, la Présidente s’était rendue à Dresde pour recevoir le diplôme de docteur honoris causa en droit que lui décernait l’Université de Technologie de la capitale de la Saxe, un länder de l’ancienne République Démocratique Allemande. Dans son discours de remerciements, elle a proposé son initiative pour la Réunification Pacifique de la Péninsule Corée. Se déclinant en trois volets, cette série de mesures met l'accent sur la dimension humaine et humanitaire, la prospérité et l’intégration inter-coréennes.

Ainsi, la Présidente a-t-elle indiqué que le Sud et le Nord devaient, maintenant plus que jamais, intensifier leurs échanges et resserrer leurs liens de coopération. «Ce dont nous avons besoin, ce n’est pas d’une opération de promotion ponctuelle, mais de cette forme d’interaction et de coopération qui permettrait aux Coréens du Sud et du Nord de renouer, grâce à l’entraide mutuelle, avec le sentiment d’une identité commune"

독일을 국빈방문중인 박근혜 대통령이 28일 (현지시간) 드레스덴공대를 방문, 교수. 학생등을 대상으로 통일구상을 밝히고 있다. (사진: 청와대)

Dans le cadre d’un discours prononcé à l’Université de Technologie de Dresde, la Présidente Park Geun-hye a proposé trois étapes à la Corée du Nord pour poser les jalons de l’unification de la péninsule coréenne (photo: Cheong Wa Dae).


«Il aura fallu plusieurs années aux peuples d’Allemagne de l’Est et de l’Ouest pour se préparer, mais cet effort aura porté ses fruits et fait du grand rêve de l’unification une réalité, ce qui a changé l’avenir de l’Europe. Et c’est une Allemagne réunifiée qui a pris toute sa place au coeur de l’Europe», a déclaré la Présidente dans son discours. Grâce à l’unification, a-t-elle ajouté, la ville de Dresde, forte des sciences et des technologies les plus avancées, a acquis une dimension internationale, à l’instar d’autres régions de l’ancienne RDA.

«Ces images de l’Allemagne unifiée nous incitent, en Corée, à croire en notre rêve et à rester convaincus que la péninsule coréenne sera un jour réunifiée», a précisé la Présidente.

La Présidente Park a dit croire que, de la même façon, la République de Corée atteindrait des sommets encore plus élevés après l’unification. «Une Corée unifiée, libérée de la peur de la guerre et des armes nucléaires, sera dans une position privilégiée pour jouer un rôle plus important dans un grand nombre d’enjeux mondiaux, tels que les opérations de maintien de la paix, la non-prolifération, l’environnement, l’énergie et le développement économique». Selon la Présidente, la péninsule coréenne s’imposerait comme une nouvelle plate-forme reliant le Pacifique à l’Eurasie et, dès lors, aurait une incidence positive sur les économies de l’Asie de l’Est, comme du reste du monde.

박근혜 대통령(왼쪽)이 드레스덴공대에서 명예법학박사 학위를 수여 받은 후 연설하고 있다. (사진: 청와대)

Le 28 mars, au terme de sa visite d’Etat en Allemagne, la Présidente Park Geun-hye a prononcé un discours de remerciements après s’être vue décerner le titre de docteur honoris causa en droit de l’Université de Technologie de Dresde (photo: Cheong Wa Dae).


Pour la Présidente Park, la Corée doit absolument faire tomber les obstacles dans sa marche vers l’avenir, sur la voie de l’unification. La Présidente a expliqué ce qu’elle entendait par obstacles, citant «le mur de l’affrontement militaire», «le mur de la défiance», «le mur socio-culturel» et le «mur de l’isolement» qui séparent les deux Corées. «Tous ces rideaux devront être éliminés si nous voulons unifier la péninsule coréenne. Il nous revient, à la place, de construire une nouvelle péninsule coréenne débarrassée des armes nucléaires, libérée de la peur de la guerre et libre de profiter de la vie, de la paix et de la prospérité», a-t-elle affirmé, faisant allusion au rideau de fer qui traversait l'Europe durant la Guerre Froide.

«Nous devons soulager la douleur incommensurable des familles séparées», a promis la Présidente Park en évoquant ses mesures d'ordre humanitaire. A cette fin, Séoul se rapprochera de Pyongyang pour examiner les moyens concrets qui permettraient d’atteindre cet objectif. En outre, elle engagera les discussions nécessaires avec les organisations internationales comme le comité international de la croix rouge. Mme Park a ajouté que la Corée du Sud renforcerait l’aide humanitaire qu’elle apporte aux citoyens nord-coréens. Le gouvernement sud-coréen coopérera avec les Nations Unies pour mettre en place un programme visant à fournir une assistance médicale pour les femmes enceintes et les enfants en Corée du Nord, de la grossesse jusqu’aux deux premières années.

S’agissant du volet consacré à la co-prospérité, la Présidente Park a proposé que la Corée du Sud et de la Corée du Nord s’associent pour aménager des complexes de polycultures pour développer l’agriculture, l’élevage et l’industrie forestière dans le Nord, où le secteur industriel est inexistant et qui souffre de déforestation. «En travaillant ensemble, des semailles à la récolte, la Corée du Sud et la Corée du Nord pourraient non seulement partager les fruit de leur labeur mais aussi unir leurs coeurs», a assuré la Présidente.

Ce faisant, «les liens de confiance s’épanouiraient entre les deux parties et nous pourrions réfléchir à des formes de coopération plus élargies», a précisé la Présidente. La Corée pourrait investir dans des projets d’infrastructures, comme les transports et les télécommunications, pour améliorer le quotidien très difficile des Nord-coréens.

«Si la Corée du Nord permettait à la Corée du Sud d’exploiter ses ressources naturelles, les deux parties de la péninsule en tireraient partie. Ainsi le capital et la technologie sud-coréenne seraient-ils alliés aux ressources naturelles et à la force de travail nord-coréenne pour conduire à l’émergence d’une communauté économique dans la péninsule coréenne», a-t-elle poursuivi.

Faisant référence au projet commun Rhajin-Khasan auquel participent les deux Corées et la Russie, la chef de l’Etat a garanti que Séoul encouragerait les projets impliquant la collaboration des deux Corées et la Chine dans la ville de Sinuiju, à la frontière de la ville nord-coréenne, et ce, afin de promouvoir le développement partagé de la péninsule coréenne et de l’Asie du Nord-est.

박근혜 대통령의 드레스덴공대 명예법학박사 학위수여식에 참석한 사람들이 박 대통령의 연설을 경청하고 있다. (사진: 청와대)

Le public écoute le discours de la Présidente Park Geun-hye à l’Université de Technologie de Dresde, le 28 mars dernier (photo: Cheong Wa Dae).


Se prononçant sur le volet de l’intégration, la Présidente Park s’est engagée à ce que son administration favorise les échanges dans les domaines de la recherche historique et de la conservation du patrimoine, de même que de la culture, des arts et des sports. Au lieu de privilégier les projets d’ordre politique et les événements ponctuels, il s’agirait, en effet, de promouvoir les échanges interpersonnels. «Si la Corée du Nord souscrivait à cette idée, nous serions heureux de nous associer à la communauté internationale pour partager notre expérience en matière de gestion économique, comme de la mise en valeur de zones économiques spéciales. Nous pourrions offrir des possibilités de formation et d’éducation systématiques dans les secteurs de la finance, de l’administration fiscale et des statistiques», a promis la Présidente. Pour la réussite de ces projets, elle a suggéré que Pyongyang et Séoul unissent leurs efforts pour ouvrir «un bureau inter-coréen de coopération et d’échanges».

Par ailleurs, la Présidente Park a renouvelé sa proposition de voir les deux Corées et l’ONU créer un parc de la paix au sein de la Zone Démilitarisée (DMZ). «Ce parc international de la paix annoncera la victoire de la paix sur le conflit le long de la DMZ. Il préfigurera du succès de l’unification sur la division et de l’harmonie se substituant au conflit en Asie du Nord-est. Si la Corée du Sud et la Corée du Nord cessaient de se voir en tant qu’adversaires, elles pourraient construire une voie ferrée le long de la DMZ pour relier l’Asie et l’Europe. Nous assisterions à la création d’une véritable route de la soie du 21ème siècle traversant l’Eurasie et nous connaîtrions une prospérité commune», a-t-elle affirmé.

La Présidente Park a souligné que Pyongyang devait opter pour la dénucléarisation pour que le rêve d’une péninsule coréenne unie devienne réalité.

«J’espère que la Corée du Nord renoncera à ses ambitions nucléaires et choisira de reprendre les pourparlers à six en faisant preuve d'une volonté sincère de résoudre la question nucléaire, afin qu’elle puisse ensuite prendre soin de son peuple», a déclaré la Présidente. Elle a expliqué que Séoul serait la première à proposer son appui significatif si le royaume ermite prenait la décision stratégique d'abandonner son programme nucléaire. Ainsi, l’appui du sud concernerait l’éventuelle adhésion du pays aux institutions financières internationales, le Nord ayant le plus grand besoin d’aides internationales. Séoul serait prête également à attirer des investissements internationaux. «Si cela était nécessaire, nous nous emploierons à fonder une Banque du Développement de l’Asie du Nord-est en partenariat avec ses voisins régionaux pour stimuler le développement économique en Corée du Nord comme dans les zones environnantes».

Rédaction : Wi Tack-whan, Yoon Sojung (whan23@korea.kr) pour Korea.net
Version française : Alexia Griveaux Carron

박근혜 대통령(왼쪽)이 드레스덴공대에서 명예법학박사 학위를 수여 받은 후 연설하고 있다. (사진: 청와대)

Le 28 mars dernier, la Présidente Park Geun-hye (à gauche) a reçu le titre de docteur honoris causa en droit des mains du Doyen de l’Université de Technologie de Dresde, le Professeur Hans Müller-Steinhagen (photo: Cheong Wa Dae).


박근혜 대통령(가운데)이 드레스덴공대 명예법학박사 학위수여식장에 입장하자 사람들이 기립박수를 보내고 있다. (사진: 청와대)

Le 28 mars dernier, la Présidente Park Geun-hye (à gauche) fait son entrée sous les applaudissements du public venu assister à la cérémonie de remise du titre de docteur honoris causa à l’Université de Technologie de Dresde (photo: Cheong Wa Dae).


Liste

Service apparenté info@korea.net,  Contactez-nous